Être sapeur-pompier volontaire n’est pas une activité professionnelle